L’importance de la Dîme :

 

« Le mot dîme vient du latin decima, qui veut dire un « dixième » de quelque chose. La dîme c’est donc un dixième de nos revenus. A l’époque d’Abraham, l’argent comme nous l’avons actuellement n’existait pas. Les revenus étaient essentiellement des métaux (or, argent, bronze), des troupeaux d’animaux ainsi que des cultures agricoles (fruits et légumes, graines et céréales).

Dans le livre du Lévitique, il est écrit au verset 27 :30, 32 : « On devra consacrer au Seigneur un dixième des produits de la terre et des fruits des arbres ; c’est la part qui lui est réservée. En ce qui concerne les bœufs, les moutons et les chèvres,  une bête sur dix est marquée pour être consacrée au Seigneur. »

Aujourd’hui, lorsque nous travaillons, nous ne sommes plus payés avec des brebis ou des paniers de fruits mais avec de l’argent. Quand nous donnons notre dîme, nous donnons 10% de tout ce que nous recevons en argent. La dîme est due aussi sur l’argent qui nous est donné par un tiers personne : cadeau d’anniversaire de mamie, argent de poche des parents etc. En résumé sur toute entrée d’argent, nous sommes redevables de la dîme. »

La dîme sert avant tout à « nourrir » les représentants de Dieu. […] Nous donnons notre dîme aux organisations religieuses et plus précisément à notre église locale.

Apportez donc vos dîmes dans leur totalité dans le trésor du Temple. (Malachie 3 :10 »[1]

 

Outre la dîme, les chrétiens doivent verser les offrandes et les aumônes

 

[1] http://frequencechretienne.fr/les-bases-de-notre-alliance-financiere-avec-dieu-les-aumones/

 

 

 

 

 

Fermer le menu